Le chauffe-eau thermodynamique est une solution en vogue pour respecter votre porte monnaie, et l’environnement. Nous nous sommes penchés sur le sujet afin qu’il n’ait plus de secrets pour vous !

Tout savoir sur le chauffe-eau thermodynamique

Comme son nom l’indique, le chauffe-eau thermodynamique fait appel au principe de la thermodynamique. La thermodynamique, c’est l’utilisation de la chaleur créée par le mouvement. 

Cet appareil permet donc d’alimenter son logement en eau chaude sanitaire. C’est-à-dire toute l’eau qui a besoin d’être chauffée au sein d’un foyer. 

Le chauffe-eau thermodynamique, en plus de sa résistance électrique, possède une pompe à chaleur intégrée. Il fonctionne donc grâce aux calories présentes dans l’air que la pompe à chaleur va transformer.

Le choix de son chauffe-eau est très important car la consommation d’eau chaude sanitaire représente une importante partie des dépenses pour le logement. Faire le bon choix permet donc de faire économies, il serait donc dommage de le négliger.

Le chauffe-eau thermodynamique sera une solution idéale si vous êtes à la recherche d’une installation plus économique et plus écologique.

Voici ci dessous les avantages de l’installation du chauffe-eau thermodynamique :

Installer un chauffe-eau thermodynamique est presque devenu une norme lors de la construction de logements neufs. Et la raison principale de ce choix, ce sont les importants avantages qu’il apporte.

L’énergie utilisée par le chauffe-eau thermodynamique est principalement l’air. Seule une petite part d’électricité est nécessaire. Mais par rapport au chauffe-eau électrique, le thermodynamique est sans aucun doutes beaucoup plus respectueux de l’environnement. En effet, il utilise une énergie renouvelable, et inépuisable. Il ne rejette pas de gaz à effet de serre. Il est donc un excellent choix si l’on veut améliorer sa conscience écologique. 

Par conséquent, puisqu’il utilise une énergie gratuite qu’est l’air, ce type de chauffe-eau coûte moins cher en consommation d’énergie. C’est un investissement, qui reste tout de même abordable, mais votre porte-monnaie vous remerciera sur long terme! Le chauffe-eau thermodynamique consomme jusqu’à 3 fois moins d’électricité que le chauffe-eau électrique.

Puisque c’est une solution respectueuse de l’environnement pour la production d’eau chaude sanitaire, des aides ont été mises en place. Elles permettent d’inciter les ménages à remplacer leurs anciennes installations, ou à opter pour celle-ci dans le cas d’une construction.

Consultez les aides de l’état disponibles pour l’énergie :

Aides à la rénovation et énergie 

Aide à la conversion des chaudières

 

 

Cependant, l’utilisation de ce type d’installation est pour l’instant réservé aux maisons individuelles, et conseillé aux foyers d’au moins 3 personnes (dépendant de la consommation de chacun).

Choisir le mauvais modèle de chauffe-eau thermodynamique peut s’avérer avoir un impact très négatif. En effet, si il n’est pas adapté à nos besoins, cette solution peut très vite devenir désavantageuse pour vos finances.

Alors voici les critères auxquels vous devez faire attention et qui vont déterminer votre choix final :

Le coefficient de performance

Le coefficient de performance, ou COP, est la différence entre l’énergie que votre chauffe-eau produit par rapport à ce qu’il consomme. 

Si par exemple il utilise 1kW pour produire 3kW d’énergie, c’est qu’il a un COP de 3. On évalue grâce à cet indicateur son rendement. 

Et pour avoir un Coefficient de performance intéressant, il faut choisir la bonne capacité en litres de votre chauffe-eau thermodynamique.

La capacité du chauffe-eau thermodynamique

Choisir la bonne capacité de votre appareil est très important car cela va influencer son COP. En effet, le chauffe-eau thermodynamique est le plus rentable lorsqu’il est utilisé à son maximum. Sinon, il utilisera de l’énergie mais puisque toute l’énergie qu’il produit ne sera pas utilisée, il deviendra moins rentable. 

A titre d’exemple, la plus petite capacité sera de 110L, ce qui correspond à peu près à la consommation d’un foyer de 3 personnes. Les plus gros modèles auront quant à eux une capacité de 300L environ, ce qui équivaut à la consommation d’eau chaude sanitaire de 6 personnes.

L'arrivée d'air

Le système de pompe à chaleur peut être soit intégré au chauffe-eau, soit être dissocié et placé à l’extérieur de la maison.

Dans le premier cas, le volume de la pièce où il est placé doit respecter certains critères tels qu’une surface de 10m2 minimum pour permettre au système d’avoir suffisamment d’air à traiter.  Il faut également une bonne isolation car tout l’air froid sera rejeté dans cette pièce et la température sera très basse.

Dans le cas où la pompe à chaleur est à l’extérieur de la maison, il n’y a pas de critères précis, il faudra seulement percer deux trous pour faire passer les gaines à l’extérieur et les relier entre la pompe à chaleur et le chauffe-eau.

Le temps de montée en température

En général, dépendant du modèle, le temps de chauffe de l’eau par l’appareil va de 3h à 8h. 

D’où l’importance encore une fois de faire le bon choix en terme de capacité car on peut vite se retrouver à attendre plusieurs heures avant de pouvoir prendre une douche chaude. 

Alors qui dit grande famille ou gros consommateur d’eau, dit capacité en litres plus importante !

Le niveau sonore

Le niveau sonore d’un appareil est un critère à prendre en compte car cela peut vite devenir insupportable si ce niveau est trop élevé. Les bruits parasites peuvent nous couper de tout le confort d’être chez soi.

Généralement, un chauffe-eau thermodynamique produit en moyenne 50 dB. Cela correspond au bruit produit par un lave vaisselle ou un réfrigérateur. 

Etant donné que l’installation se trouve généralement dans la salle de bain ou le garage, cela n’est pas gênant. Mais c’est un critère à vérifier lors de l’achat pour ne pas se retrouver avec un bruit permanent que vous ne supportez plus. 

Notre secteur d'intervention 

Montpellier, Lattes, Pérols, Saint-Jean-de-Védas, Castelnau-le-Lez, Palavas-les-flots, la Grande Mottes, Carnon, Mauguio, Fabrègues, Saussan, Lavérune, Pignan, Cournonterral, Villeneuve-lès-Maguelone, Saint-Aunès, le Crès, Baillargues, Vendargues, Juvignac, Murviel-lès-Montpellier, Saint-Georges-d’Orques, Grabels, Clapiers, Jacou