La climatisation garante d’une température idéale dans l’habitat

Un élément de plus en plus présent dans les maisons : la climatisation

Longtemps élément réservé à seulement quelques constructions, la climatisation s’est aujourd’hui fortement développée dans les habitats, même si elle reste un équipement ajouté après construction et non pensé lors de la conception. Les appareils sont de différentes natures, présentant des efficacités tout aussi variées. Leur première particularité est de concerner une pièce ou l’ensemble du logement, impliquant alors la multiplication des installations.

C’est le cas avec les climatiseurs traditionnels. Performants, ils comprennent l’intégration d’un appareil de ventilation à l’extérieur de l’immeuble, tandis qu’une bouche pour souffler l’air frais est positionnée dans la salle à climatiser. Aujourd’hui, ces équipements proposent de plus en plus souvent des solutions réversibles, permettant de refroidir l’air en été et contribuer à la chauffe du bâtiment en hiver, notamment au cours de la demi-saison, à l’image de la pompe à chaleur.

Des solutions multi-usage pour rafraîchir le logement

La climatisation réversible propose plusieurs équipements. Les plus courants sont les systèmes monosplit et multisplit. Ce dernier a pour avantage de disposer de plusieurs unités de diffusion indépendantes les unes des autres. Chacune peut alors être réglée de façon isolée pour offrir une température différente dans chaque pièce.

Autre solution pour refroidir son logement, la pompe à chaleur réversible, qu’elle soit air-air ou géothermique. L’énergie de la terre, à température constante, est utilisée là encore pour chauffer en hiver et amener de la fraîcheur en été. Ce même procédé est employé par le puits canadien afin de maintenir une température constante dans tout l’habitat.

 

De nouvelles solutions écologiques

De nouvelles solutions tendent aussi à se développer avec une utilisation plus écologique, notamment avec la présence de capteurs solaires. La consommation électrique est alors fortement réduite, tandis que les éléments pollueurs, à commencer par les fluides frigorigènes, sont exclus du fonctionnement de ces appareils.

L’autre possibilité pour rafraîchir le logement réside dans la conception même de la construction. Elle comprend une isolation renforcée pour empêcher l’air chaud extérieur de pénétrer dans le bâti, associée à un système de ventilation double flux, à compléter par des protections solaires devant les vitrages et/ou l’aération nocturne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *